Balade du dimanche au Plateau des Glières

Bon c’était pas vraiment un dimanche, plutôt un vendredi, le 28 décembre précisément. Ce jour-là on fêtait Noël, avec quelques jours de retard afin que tout le monde soit disponible.

Quand on grandit dans une région montagneuse, on passe souvent une journée du week-end en montagne. J’ai vécu les 22 premières années de ma vie en Haute-Savoie, près d’Annecy, et les ballades au Plateau des Glières était régulières lorsque j’étais enfant. En été on s’y promenait dans les clairières et la forêt, mon chien Carbone gambadant partout comme un fou. Puis on se posait pour pique-niquer, des œufs durs et des tomates, de bons sandwichs avec du pain frais et un petit paquet de chips chacun. Mon père m’y emmenait parfois aussi grimper. En hiver on y faisait de la luge avec mon frère, et même du ski de fond avec l’école. C’est un lieu particulier, un plateau au-dessus des nuages, d’où je garde beaucoup de souvenirs d’enfance.

Cela faisait plus de 20 ans que je n’y étais pas retourné. Alors quand mon oncle à proposé d’aller s’y balader en famille, tous les souvenirs sont remontés. Après 45 minutes de route sinueuse, nous y étions.

Il existe de nombreux chemins de randonnées sur le plateau, pour tous niveau. Les plus accessibles étant le circuit de découverte de la nature et le circuit de découverte historique (le plateau est un haut lieu de la résistance durant la seconde guerre mondiale). On n’a pu faire qu’une partie du premier, car l’hiver tout est recouvert par le domaine de ski nordique.

plateau des glieres

 

 

Laisser un commentaire