Majorque | Artà et Cap Farrutx

Cap Farrutx

Jour 5 | Artà – Cap Farrutx

(Pour les étapes précédentes, c’est ici)

L’hôtel Jardi d’Artà

Au départ, on n’avait pas vraiment prévu de séjourner de ce côté de l’île. Ce qui nous a fait venir, c’est un hôtel : Jardi d’Artà. On a toujours pour habitude de terminer nos voyages par un petit plaisir un peu plus luxueux ou qui sort de l’ordinaire. Alors, quand je suis tombé sur ce petit paradis en préparant le voyage, je me suis dit qu’il en ferait la clôture parfaite.

Il s’agit d’une ancienne bâtisse de style typiquement majorquin construite autour d’un jardin à plusieurs étages. Chaque chambre est desservie par une entrée privée qui donne sur le jardin. Il y règne un calme absolu, avec pour seul bruit l’eau qui coule dans la piscine d’inspiration méditerranéenne. Il regorge de petits endroits cachés où se poser avec un livre, méditer, ou profiter simplement du lieu. Bref, nous y avons passé le moment le plus relaxant de toute l’année.

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà

jardi d'artà


Cap Farrutx

Après une bonne journée à lézarder dans le jardin de l’hôtel, on part en direction du Cap Farrutx. J’y avais repéré sur Google Maps un petit coin qui avait l’air magique : Platja des Caló. Pour l’atteindre, il faut se garer à la fin de la route qui mène à Betlem, puis marcher 45 min. Entouré de pins et de palmiers nains, à flan de montagne, le chemin longe d’innombrables criques à l’eau turquoise bordées de terre ocre. Les points de vues s’enchaînent et on doit s’arrêter tous les 20 mètres pour admirer. Avec nous il n’y a que le vent et le bruit des vagues.

Cap Farrutx

Cap Farrutx

Cap Farrutx

Cap Farrutx

Cap Farrutx

Es Calo

Au bout du chemin, on arrive à la plage d’Es Calo. Il n’y a personne et on peut profiter de ce petit paradis bleu, vert et ocre rien que pour nous.

Platja des Caló

Platja des Caló

Platja des Caló

Platja des Caló

On n’a aucune envie de quitter cet endroit, d’autant plus que c’est le dernier soir à Majorque. Mais il est temps de rentrer. Sur le chemin du retour, au couché du soleil, les couleurs sont encore plus belles qu’à l’aller.

Es Caló

Es Calo

Es Calo

Cap Farrutx

Betlem

Aucun autre endroit n’aurait pu mieux clôturer cette petite semaine à Majorque. La plage d’Es Calo et le chemin qui y mène sont sans doute le plus bel endroit que nous ayons vu à Majorque. C’est le genre de lieux que l’on hésite à partager car on voudrait le garder pour soi tout seul, pour qu’il reste intact et inchangé.

On s’attendait à aimer Majorque, mais pas à être scotchés à ce point. L’île est un mélange parfait entre la montagne, les points de vues à couper le souffle et les eaux turquoises. Le tout est baigné dans une atmosphère paisible et contemplative. Que demander de mieux?

Le lendemain matin, après une dernière baignade dans la piscine de l’hôtel, on reprend la voiture pour traverser l’île du nord au sud, direction l’aéroport de Palma et le retour à la Paris…

Laisser un commentaire