États-Unis, VOYAGES

Les sources chaudes de Mammoth Lakes

La première fois que j’ai vu des images des sources chaudes de Mammoth Lakes, au pied des montagnes de la Sierra Nevada, je n’y ai pas trop cru. Pour moi les sources chaudes c’était en Islande, pas en Californie…

C’était en 2010, alors que je préparais mon premier voyage aux USA. A cette époque, pas si lointaine et pourtant si éloignée à la fois, Instagram n’était pas encore né. Je préparais ce voyage à l’aide d’infos glanées sur des forums ou des sites comme Ouestusa, qui était une référence en la matière. Il fallait chercher. Et justement, malgré mes recherches, les infos se faisaient rares sur ces sources chaudes qui semblaient vouloir rester confidentielles.

Ce n’est que des années plus tard que je me suis remis à leur recherche, à force de les voir défiler sur mon fil Instagram. Avec les multiples blogs, sites internet et Google Maps, ce fut bien plus facile de les trouver. Ironiquement, je me suis alors aperçu que mon itinéraire de 2010 m’avait fait passer à 6 km d’elles… Elles sont donc allées directement dans ma liste de spots pour un prochain voyage en Californie.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

 

Des sources chaudes en Californie ?

La région de Mammoth Lakes est située en plein milieu d’une ancienne caldeira : la caldeira de Long Valley. Elle s’est formée il y a 760 000 ans, à la suite de l’explosion d’un énorme volcan. L’éruption, dont les cendres ont recouvert la majeure partie occidentale des Etats-Unis, a laissé derrière elle le bassin que l’on connait aujourd’hui. Les sources chaudes sont les vestiges de ce passé volcanique.

 

Wild Willy’s, la plus connue

29 juin 2019, 4h48 du matin. Sur la US-395 à la sortie de Mammoth Lakes, le thermomètre de la voiture affiche 45 °F (7 °C). Après quelques kilomètres, on bifurque sur la gauche sur la Benton Crossing Road. Ensuite, il faut compter les « cattle gards », ces grilles sur la route qui empêchent le bétail de passer. Une, deux, et à la troisième prendre immédiatement à droite sur la route en terre. Après environ 1 mile on arrive au parking, puis un petit boardwalk mène aux sources.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

Wild Willy’s, parfois aussi nommée Crowley Hot Spring, est la plus accessible des sources chaudes de la région. C’est également la plus fréquentée, notamment le soir où la tradition veut que l’on y vienne entre amis boire quelques bières en regardant le coucher du soleil. C’est pourquoi il vaut mieux s’y rendre au lever du soleil.

En plus de son accessibilité, l’autre avantage de Wild Willy’s par rapport aux autres sources chaudes de Mammoth Lakes, c’est sa taille. Il y a plusieurs grands bassins dont l’un peut accueillir une bonne vingtaine de personnes, ainsi que de nombreux petits recoins et ruisseaux fumants.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

Lorsqu’on arrive sur place il n’y a personne, à part deux filles qui arriveront quelques minutes plus tard. Pour les autres visiteurs ce ne sera qu’après le lever du soleil. On pose nos affaires sur l’herbe et on se trouve un petit coin tranquille. Ne reste plus qu’à profiter du lever de soleil sur la Sierra Nevada derrière les nappes de vapeur d’eau.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

On passe de bassins en bassins, l’eau y est à différentes températures selon que l’on s’approche ou que l’on s’éloigne de là où la source sort de terre. Le calme, le ruissellement de l’eau, la chaleur, les grains de sables sous les pieds… Si seulement tous les matins pouvaient être comme ça.

Après quelques minutes, sans prévenir, le soleil perce les montagnes et tout s’embrase.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

Après cette explosion de lumière, le soleil du matin a poursuivi son ascension, accompagné d’un grand ciel bleu. J’ai rangé mon boitier et profité des derniers moments de calme. A l’arrivée des visiteurs moins matinaux, nous avons quitté les bassins et pris le chemin du retour.

 

Les autres sources chaudes de Mammoth Lakes

Nous avons choisi Wild Willy’s pour ses avantages précédemment cités, et également pour son potentiel photo. Mais il existe de nombreuses sources chaudes dans un rayon de quelques kilomètres, aux noms évocateurs : Crab Cooker Hot Spring, The Rock Tub, Shepherd Hot Spring. Certaines sont connues, d’autres plus confidentielles.

J’ai passé de nombreuses heures sur Google Maps pour les repérer. Afin de garder les un tant soit peu secrètes, je ne donnerai pas leurs coordonnées. Mais avec un peu de recherche, vous ne devriez pas avoir de mal à les trouver.

Si vous préférez un cadre plus aménagé, à 50 miles au sud de Mammoth Lakes se trouvent les Keough’s Hot Springs. Pour $12/pers, vous aurez accès à un bassin de 30 mètres d’une eau à 32°C et un second de 12 mètres à 40°C. Un camping s’y trouve également.

 

Quoi emporter

Les sources se trouvent à 1300 m d’altitude et le temps peut être très changeant. En journée le soleil tape fort, notamment l’été. Ce sont des paramètres à prendre en compte avant de visiter les sources. Voici le nécessaire à mettre sans votre sac à dos :

  • Un maillot de bain et une serviette (même si les sources sont paraît-il « clothing optional »),
  • Des sandales si besoin car le sol est assez boueux autour des piscines,
  • Des vêtements chauds et un imperméable au cas où le temps tournerait,
  • De la crème solaire et des lunettes de soleil si vous y allez en journée,
  • Beaucoup d’eau, car on en perd énormément sans s’en apercevoir quand on baigne dans une eau à 40°C.

mammoth_lakes_sources_chaudes_wild_willys

 

Où dormir

Faire du camping sauvage

Wild Willy’s se situe sur des terres publiques, gérées par le Bureau of Land Management, ce qui signifie qu’il est autorisé d’y faire du camping sauvage. Toutefois, les feux de camp y sont interdits, l’autorisation de camper se limite à la zone autour du parking et bien entendu il ne faut laisser aucune trace de son passage.

Choisir un camping

Tout proche des sources, à quelques km au nord sur la Benton Crossing Road, le Brown Owen’s Campgroung offre tout ce qu’il faut pour $30/nuit. De beaux emplacements près de la Owen’s River, avec douches chaudes, un coin pour faire du feu, un petit magasin qui vend de quoi manger et du bois. En haute saison ou le week-end, mieux vaut réserver car les 80 sites se remplissent vite.

Si vous préférez l’hôtel

Dans ce cas, Mammoth Lakes propose des dizaines d’hôtel, du plus simple au plus luxueux. Vous aurez l’embarras du choix.

 

Que faire autour de Mammoth Lakes ?

Hot Creek Geological Site

Si votre voyage ne vous mène pas jusqu’au Yellowstone, vous pourrez en avoir un petit aperçu ici. Hot Creek Geological Site est une petite vallée où serpente la rivière Mammoth Creek. Ici, elle rencontre une série de failles géothermiques et est bordées de superbes « blue pools ». Vous trouverez toutes les informations pour y accéder sur le site de l’USGS. Attention, il est formellement interdit de s’y baigner en raison de la libération aléatoire de poches d’eau sous pression à plus de 90°C. Par le passé, des accidents mortels s’y sont produits.

Malheureusement, nous n’avons pas pu nous y rendre. Il était prévu d’y aller la veille de Wild Willy, au coucher du soleil. Mais les 5 précédents réveils à 4 ou 5h du matin ont eu raison de notre motivation et nous nous sommes écroulés dans une chambre d’hôtel à 20h… J’espère vraiment y revenir un jour.

June Lake Loop

Une très belle boucle à 15 km au nord de Mammoth Lakes. La route de June Lake Loop longe les lacs June Lake, Silver Lake et Grant Lake, avec de superbes vues sur la Sierra Nevada. Comptez 2 h en prenant le temps de vous arrêter aux différents points de vue.

Yosemite National Park

Plus loin, mais aussi mythique qu’immanquable, le parc national de Yosemite est un passage obligé en Californie. Depuis Mammoth Lakes, l’entrée se fait par la superbe route CA-120, qui dépasse par endroits les 3000 m d’altitude. Avant de l’emprunter, arrêtez-vous à Mono Lake ou faites un détour par la ville fantôme de Bodie Historic State Park. Vous trouverez plein d’infos dans l’article sur mon premier voyage en Californie.